Interventions

 1) Les « faiseurs de théâtre »

Initiation Pratique théâtrale, de 2 à 40H selon les demandes

  • L’ÉCHAUFFEMENT : Corps et voix, permet de détendre et d’assouplir le corps, de le rendre disponible et d’exercer la diction. Il se déroule en cercle, de façon collective, et permet aux élèves de se regarder, d’agir, d’exprimer, sans se juger.
  • Les EXERCICES: Permettent d’exercer l’observation, la mémoire, d’écoute, la confiance, l’imagination. Leur objectif est la cohésion du groupe, la confiance entre les élèves, et du même coup la confiance en soi. 
  • Les IMPROVISATIONS : Autour d’un thème, d’une situation. Leur but est de développer l’imaginaire, de comprendre ce que sont un enjeu et un conflit, bases du théâtre.
  • Le TEXTE: qui permet d’expérimenter comment tout ce qui a été traversé avant peut mener au jeu d’acteur. A travers quelques répliques, une scène, voire une pièce, selon le temps à partie.

inv1

2) Les « Hauts Parleurs »
Ateliers de partage de lectures à haute voix.

  • Atelier de lecture à haute voix avec la population. Cet atelier commence par un échauffement corporel et vocal. Puis il s’agit de se concentrer sur un texte, choisi en complicité avec le professeur. Comment lire à haute voix ? Comment placer sa voix et son corps, s’adresser au public, mettre les intentions du texte ?
  • Il est demandé à chaque participant de venir avec un ou plusieurs textes de son choix (1 extrait de roman, 1 extrait de théâtre, 1 poème) qui lui tient à cœur, et qu’il aimerait lire ou entendre lire, et partager. L’intervenant aussi apporte une réserve de textes.
  • Pour les scolaires : possibilité d’imaginer ces interventions sur les textes au programme de français, par exemple, mises en espace par les comédiens. Une façon de mettre en vie et en voix des textes littéraires, d’en cerner le sens, la sensibilité et l’humour.
inv-2

Conservatoire de Brive-la-gaillarde, Corrèze

3)  Les brigades de lectures 

Réunir un public, dans un lieu insolite -médiathèque, café, salon de thé, école, jardin, appartement- pour assister à une lecture participative. Les comédiens, de un à trois, viennent avec un choix de textes, sélectionnés et savamment préparés en amont, sur un thème choisi en complicité avec le lieu d’accueil.

Le principe est que, autour d’une table et d’un verre, les spectateurs choisissent les textes qu’ils ont envie d’écouter, parmi la sélection proposées. Il ne s’agit pas d’une simple mise en voix, mais d’un moment de théâtre partagé. Le thème peut être varié, une époque, un auteur, ou un champ sémantique donné. (Camus, le portrait, la ville, la famille, Rimbaud, les lumières et tout autre thème, en accord avec les organisateurs).

inv-3

« Chaque lecture est un acte de résistance.
Une lecture bien menée sauve de tout… Y compris de soi-même. »
Daniel Pennac

Au commencement était le théâtre et le théâtre était désir. Le théâtre est une tribune. Le théâtre est une chaire. Le théâtre parle haut et fort. Il est un sérum qui protège de la maladie de l’angoisse. Il est cruel. Il est fraternel. Il est la réalité de nos songes. Il est une langue qui résonne. Il est un doute sur les progrès de l’humanité. Il est un voyage au centre des âmes. Il questionne les vivants assoiffés et fait appel aux morts inépuisables.Il ne se contente pas de rire mais il a besoin de rêver, de crier, de braver. Il est la vie.

Le théâtre a pour première vertu d’offrir un espace populaire de conscience, de résistance et de rêve, et non un arrêté populiste ou purement élitiste. Les élèves sont notre futurs, et la population notre charge d’humanité. L’art est en chacun, et chacun a le droit de se connecter avec ce qui fait de lui un être humain, c’est à dire sa sensibilité, son humour, son sens critique, sa créativité, dans un aller-retour permanent en soi et les autres. L’art est nécessaire à tous, et l’artiste est, comme le dit Ariane Mnouchkine, « chargé d’âme ».

inv-4

Thorigny, théâtre du Moustier, Seine et marne

Pour télécharger le dossier en pdf merci de cliquer ici.
L’équipe de Cie du Pas Suivant.